L’osteopathie pour femmes enceintes 

Par Capucine Pitel I Ostéopathe Bordeaux I 4/09/2017

L’osteopathie pour femmes enceintes

La grossesse est une période de grands bouleversements hormonaux. Tous ces changements sont à l’origine de douleurs parfois difficiles à identifier.

L’ostéopathe va participer à l’accompagnement tout au long de la grossesse: dans la préparation à l’accouchement et dans la récupération du post-partum.

Déroulement d’une séance chez la femme

enceinte:

Un consultation d’ostéopathie chez la femme enceinte se déroule de la même manière qu’une consultation classique.

L’ostéopathe pose des questions pour vérifier les antécédents médicaux: il vérifie qu’il n’y ait pas de maladie particulière, qu’il ne s’agisse pas d’une grossesse à risque, et enfin il s’assure du bon déroulement de la grossesse. Si vous possédez une échographie ou des examens complémentaires n’hésitez pas à les ramener.

L’ostéopathe examinera ensuite la future maman pour vérifier la bonne mobilité des articulations. Pendant les manipulations l’ostéopathe veillera au bon positionnement de la patiente afin que la séance soit la plus confortable possible. Toutes les techniques sont adaptés aux femmes enceintes.

 Pour quelles douleurs la femme enceinte doit-elle consulter un ostéopathe ?

Pendant la grossesse, la femme enceinte subit énormément de changements, autant physiques que physiologiques.

  • Certaines statistiques montrent que 75% des femmes enceintes ont mal au dos. Des tensions peuvent apparaitre notamment en bas du dos: cela est dû à l’augmentation de la lordose lombaire, qui est accompagnée d’une horizontalisation du sacrum. Lorsque le sacrum et les lombaires se déplacent, certains ligaments vont s’étirer. On constate parfois une augmentation de la pression sur les disques intervertébraux  : une lombalgie, ou une sciatlagie, peuvent en découler. Une douleur au niveau des côtes peut apparaître, selon le positionnement de votre bébé.
  • Au niveau digestif : constipation et douleurs abdominales sont des troubles souvent présents. Ces symptômes sont dus à la place prise par le bébé, qui déplace la masse intestinale entraînant des troubles digestifs. De la même manière reflux gastro-oesophagien, acidité, et douleurs d’estomac peuvent apparaitre: cela est dû à la compression de l’estomac, qui rend difficile la prise d’aliments en trop grosses quantités, et qui peut donner des  troubles fonctionnels au niveau de l’estomac.

Si vous aviez des troubles similaires avant la grossesse, il n’est pas rare de voir une augmentation des douleurs .

Combien de séances sont nécessaires ?

Une à deux séances suffisent pour soulager des douleurs liés à la grossesse. Même s’il n’y a pas de douleur, il peut être conseillé de voir votre ostéopathe à ces périodes :

  • Une séance juste avant la conception: cela vise à mettre toutes les chances de votre côté pour tomber enceinte.
  • Lors du 2ème trimestre pour prévenir les dysfonctions dues aux modifications posturales importantes. Cette consultation limitera les douleurs qui peuvent être présentes en milieu de grossesse.
  • Lors du 8ème mois afin de préparer le corps et plus spécifiquement le bassin au passage du bébé. Par exemple, si le coccyx est peu mobile ou dans une position non physiologique cela peut gêner le passage de la tête du bébé.

La pratique du sport est-elle recommandée?

Conservez une activité physique !

 Il est important de conserver une activité physique. En effet le repos n’est pas la meilleure option pour récupérer. La marche est le sport le plus indiqué. Il faut mobiliser les articulations et utiliser les muscles afin d’éviter que la cambrure ne soit trop importante en fin de grossesse.

Vous pouvez aussi consulter cette vidéo , dans laquelle vous trouverez un reportage d’allodocteur sur des séances de sport pour les femmes enceintes, réalisées au sein d’une maternité.

La complémentarité de la kinésithérapie

Il est fort probable que si vous faites part de vos douleurs à votre médecin généraliste, celui-ci vous redirige vers un kinésithérapeute pour des séances de massage.

Cela vous permettra effectivement une détente musculaire qui pourra vous soulager.

Probleme d’infertilité, quand aller voir un ostéopathe ?

Certains blocages articulaires ou tissulaires peuvent rendre la fécondation difficile voire impossible.

Lorsque le bassin est bloqué il réduit la mobilité des ovaires et des trompes: en effet ces trois structures sont reliées par des ligaments. Il est donc compréhensible qu’un ovaire peu mobile aura plus de mal à faire circuler l’ovule vers les trompes, puis vers l’utérus. D’autre part lorsque ces mêmes ligaments sont étirés, ils peuvent étirer l’utérus qui sera moins bien vascularisé, (l’apport sanguin sera de moins bonne qualité) son fonctionnement sera perturbé.

Un blocage au niveau des lombaires peut troubler le bon fonctionnement de l’appareil génital. Des nerf émergent de la colonne vertébrale pour donner des informations au niveau de l’utérus, des trompes et des ovaires. Quand les articulations sont déplacées, les nerfs sont irrités et donnent de mauvaises informations à ces organes.

Une opération chirurgicale peut aussi avoir crée des adhérences et empêcher le bon mouvement de l’utérus.

En cas d’infertilité inexpliqué (c’est à dire lorsque les examens médicaux sont normaux)  il est conseillé de voir un ostéopathe

Conseil : La posture est très importante! Mettez un coussin derrière votre dos lorsque vous êtes assise. Gardez le dos bien droit lorsque vous vous baissez.

Capucine PITEL – Ostéopathe Bordeaux

Ostéopathe Bordeaux – Capucine Pitel

Lundi – Samedi: 9h-20h

Honoraire: 50€

Adresse: 26 quai de la monnaie,

33800 Bordeaux

Auteur

Capucine Pitel – Ostéopathe Bordeaux – Ecole d’Ostéopathie de Paris RNCP1 –

© Copyright – Ostéopathe Bordeaux